(TG)V3

Regardant défiler la nuit dehors c'était seulement rien et rien dedans non plus je regardais entre les deux fauteuils devant là devant moi les couvertures les magazines juste des visages vides m'examinant personne ne parlait chacun dans sa silencieuse et bruyante solitude de quoi donc avions-nous tous peur ici j'avais envie que vienne revienne l'innocence des enfants leurs rires mais plus personne ne ressemblait à un enfant j'avais envie que l'on me serre dedans des bras que quelque chose arrive enfin d'autre que ce voyage de creux tissé quelque chose d'autre que des corps immobiles dans leur mouvement perpétuel qu'était-ce donc que ce lieu sans doute une sorte de purgatoire voilà nous étions là pour expier d'imaginaires fautes il est passé un pont de temps et puis un autre des silhouettes fugitives glissaient dans la travée centrale quelqu'un bougeait et là plus rien que le souvenir d'une vie où la mer recommençait chaque jour le monde clos.

(TG)V3 : (Très Grande) Variation 3

Licence Creative Commons

Soutenir Face Écran

Images

Connexion utilisateur