Immobiles (14)

Icône de riens tuée de nous comme lapidée de nos amours comme lacérée de nos regards de nous toujours là à te suivre toujours là à te rêver à reconstruire chaque geste et mot chaque jour que tu tentes de faire d'extraire de la même gangue que nous mais toi porté mais toi haussé jusqu'à la vie la vie rêvée celle des anges celle des autres qui sur les nôtres la même que toi jette son voile pose un linceul le drap sans plis où nous cachons où nous taisons ce qui n'a nul n'a nul nom ce qui n'est que nos âmes et elles perdues à vagues à chants fermés la trace des morts leurs visages morts et dilués, leurs visages morts.

Licence Creative Commons