Paquets

Nous venions par paquets échouer sur la plage et nos corps morts flottant faisaient de loin des aquarelles. La tempête passait. Les saisons même passaient.

Quelques années après, des promeneurs trouveraient sous le sable jaune nos os devenus blancs et ce qu'ils disaient donc de nos mains retenues, des sourires d'alors, des vies apportées sur nos dos jusqu'au milieu des grandes eaux et puis jetées par-dessus bord pour arriver enfin vivants de l'autre côté de nous-mêmes.

Licence Creative Commons