Draps

J'ai vu brûler tout mon village et tous les villages alentour et toute la nuit et toutes les nuits depuis le commencement des guerres et les premiers envahisseurs à chevaux bas et à cris hauts jusqu'aux lourds chars d'assaut dont les gris et les verts tranchaient à peine sur l'horizon, j'ai vu passer tant de réfugiés devant ma porte qu'il s'en est fallu de peu souvent pour que je joigne à eux, j'ai levé de guerre lasse et parce qu'il fallait bien manger tous les drapeaux blancs de la terre confectionnés avec ce qu'il restait des draps dont nous faisions linceuls quand nous ne les sucions pas tout le jour durant pour tromper la famine nous décimant, j'ai rêvé tout cela et ne sais même pas où je m'en vais avec mon sac de mots et mes verbes tous usés.

Licence Creative Commons