Chiens

Onglets principaux

J'ai croisé des vivants qu'on aurait dit morts et c'était mêmes yeux et mêmes démarches et mêmes sourires figés et douleurs identiques et rien vraiment ne faisait différence j'ai croisé tous ces gens recroquevillés dans leurs maisons de terre et n'ouvrant la fenêtre même pas pour les passants restant debout derrière leurs rideaux sales me regardant moi qui errait sans esquisser le moindre geste sans tendre vers moi un seul broc d'eau quand au-dessus c'était du ciel un soleil dur qui tapait j'ai traversé ainsi tout seul leurs villages longs presque vautrés de chaque côté des routes de boue et je sentais sur mes épaules leurs regards lourds leurs yeux de chiens et égarés et parfois même et tout du long c'était tocsin pour m'accueillir pour prévenir c'était partout depuis les champs le sentiment de mille yeux dès mon entrée dans les vallées dès que le premier de mes pas salissait leur terre leur chair.

Licence Creative Commons