Posters

(...) et puis bien entendu, ce moment-là où descendant dedans la rare foule, lui, Robert Smith, passa à me frôler sans paraître me connaître quand je me disais qu’il se ressemblait terriblement dessous la couche des fards, qu’il était très exactement ce que je l’avais rêvé depuis tout ce temps qui avait été assez long pour que les posters dont ma chambre était couverte et jusqu’à son plafond qui me faisait ainsi une nuée d’eux, le groupe, se soient décollés à force de soleil et d’heures et de nuits passées dessus les travaillant et les sapant...

Licence Creative Commons

Soutenir Face Écran

Images

Connexion utilisateur