Cantique de la paranoïa

Onglets principaux

Regardez sous votre siège étiquetez vos bagages facilitez les opérations de contrôle méfiez-vous des personnes souriantes comptez les regards ne rêvez qu'avec retenue n'aimez pas n'espérez rien ne laissez pas d'enfants vous approcher n'entrez dans le jour qu'avec circonspection considérez toute chose comme une menace inspirez lentement vérifiez votre ombre n'ayez confiance en personne et surtout pas en vous ne mettez vos pas que dans les vôtres ayez toujours sur vous de quoi vous défendre méfiez-vous des gens suspicieux évitez les rues trop éclairées trop sombres trop pavées ne parlez qu'à voix basse prenez des détours écrivez seulement des choses anodines ne croyez aucune vérité apprenez par coeur vos souvenirs les plus secrets vivez par procuration et pour votre sécurité ne lisez pas ceci.

Veillez à repérer le léger friselis sur votre nuque indiquant qu'un sniper vous a pris dans sa ligne de mire prenez des files d'attente et quittez-les quand votre tour arrive ne vous approchez pas des piques à brochettes posez des miroirs dans les angles morts de la rue sachez reconnaître dans les regards cette infime pliure indiquant la manipulation croisez vos sources transcrivez tous les dialogues qui vous entourent demandez-vous qui contrôle les voix dans votre tête soyez inquiets au-delà de toutes vos inquiétudes.

Passez régulièrement votre disque dur au détecteur de mensonges obturez votre webcam pour n'être pas filmé à votre insu condamnez tout port ouvert à l'aide de scotch d'électricien portez des gants jetables lors de chaque contact avec vos souris trackpads claviers détruisez régulièrement votre carte mère changez vos mots de passe chaque matin ne laissez rien sur les réseaux ne laissez rien dans les nuages ne laissez rien en aucun lieu n'ayez pas de pseudo et n'endossez aucune identité apprenez à crypter votre ADN tenez vos avatars pour votre chair cachez vos codes dedans le code.

Suspectez en tout insecte un drone faites autant de sauvegardes de vous que vous avez de personnalités n'utilisez que des téléphones portables jetables effacez vos SMS avant même de les envoyer devenez un numéro aléatoire appelez en mouvement pour n'être pas localisé apprenez à vous méfier des mondes 3D pour ce que l'on peut y cacher refusez toute radiographie scanner IRM cartographiant vos intérieurs sachez qu'un pixel mort ne l'est pas pour tout le monde puisqu'il pourrait être une caméra microscopique vous épiant cachez des clefs USB chargées de votre mémoire dans les murs des immeubles en construction — cela vous aidera un jour à retrouver vos souvenirs les plus précieux.

Incrustez dans vos photos de famille un invisible et certifiant verrou notez chaque soir et chaque fois que vous vous éloignez d'elle la distance parcourue par votre souris comparez les chiffres demandez-vous comment s'expliquent les différences décalez la temporisation de vos machines afin d'être toujours en avance sur l'ennemi construisez autant que possible vos ordinateurs à l'aide d'éléments achetés anonymement encodez tout élément qui peut l'être réparez tout vous-même pensez tout vous-même utilisez du réseau les passages les plus secrets suivez toujours leurs tangentes fiez-vous à votre instinct plutôt qu'aux outils de protection technique (ces derniers peuvent se hacker) traquez sans fin toutes vos traces pour les détruire n'oubliez pas qu'ouvrir une porte même virtuelle c'est déjà baisser vos remparts.

Apprenez à interpréter le regard soi-disant indifférent de la boulangère qui vous tend votre pain quotidien et jetez ce dernier dans la poubelle en sortant derrière le bruit de la pluie repérez celui des pas autour de la maison piégez toutes les pièces s'il le faut des lentilles de contact soigneusement choisies peuvent bloquer tout scan sauvage de vos pupilles une boîte de conserve sur deux recèle un piège vos voisins sont suspects de par leur discrétion même tout votre courrier est lu quoi que vous fassiez ne faites de courses qu'aléatoires apprenez à lire les signes sur les murs cette ville et les autres cherchent à vous écraser au besoin éloignez les témoins par la force votre chance c'est cette haine qui vous sert comme une sève.

Analysez régulièrement l'eau de votre robinet ne pensez pas une seconde que la même minérale embouteillée pourrait vous mettre à l'abri ayez toujours un masque à gaz à proximité abaissez autant que possible votre température corporelle afin de ne pas laisser traces thermiques repérez si possible les nano-particules espionnes cachées dans la lessive offerte à l'entrée du supermarché ne mangez qu'à peine explorez parfois votre appartement le plus silencieusement possible pour en inspecter les arcanes ne demeurez jamais dos à une fenêtre quand vous vous parlez masquez votre bouche avec votre main entretenez le doute devenez une machine inflexible ne soyez pas naïf au point de croire qu'avec son calendrier cet homme est réellement pompier éboueur ou facteur.

N'accordez nul crédit à vos rêves souvenirs sensations impressions envies pas plus à vos désirs douleurs haines et amours méfiez-vous de ce que vous voulez de ce que vous ne voulez pas apprenez à repérer quand vous vous mentez à vous-même sachez que vos yeux sont faciles à leurrer que votre peau est une idiote que votre langue se trompe sur les goûts sur les couleurs que le monde tel que vous le vivez est bien autre chose que ce qu'il est n'oubliez pas que vous êtes un enfant croyant toutes les histoires et que votre principal ennemi comme le plus acharné c'est vous.

Radiographiez tout objet entrant dans votre appartement après l'avoir désinfecté de l'ombre ayez la crainte interceptez les courriers livraisons colis de vos voisins étudiez leur teneur profitez des vacances de ces derniers pour vous introduire dans leurs lieux mieux connaître leurs armes n'entrez au grand jamais dans la cave de l'immeuble cassez les clefs des réseaux alentours (vous pourrez y naviguer sous une identité supplémentaire) scrutez ce qui peut l'être inscrivez-vous dès maintenant à des cours à distance de chirurgie esthétique afin d'être opérationnel dans le cas probable où vous devrez changer vos traits vous-même — il vous faudra opérer sans l'aide de personne mais vous vous en doutiez déjà.

Méfiez-vous des étudiants enseignants agents de sécurité policiers pompiers serveurs de restaurant cuisiniers chauffeurs de bus de taxi de train vendeurs de journaux de vêtements de voitures de rien boulangers bouchers charcutiers médecins infirmiers malades moribonds voleurs sonneurs de cloches prêtres quêteurs représentants méfiez-vous des actifs comme des chômeurs retraités flâneurs errants poètes ou vagabonds — ce sont mêmes — méfiez-vous des chercheurs des penseurs des rêveurs méfiez-vous de ce monde et des sept milliards d'humains qui le font vous menacent chaque jour chaque seconde et partout méfiez-vous.

N'ouvrez pas les livres ne regardez pas les écrans fuyez les kiosques les journaux les étiquettes sur les emballages et les tickets de caisse les bulletins de salaire les tracts syndicaux les analyses de sang celles d'urine et tous les autres témoignages de ces plongées dedans le corps craignez les épitaphes les listes de courses les testaments la litanie des cours en bourse n'abandonnez pas votre regard aux pièges des tablettes smartphones brochures poèmes affiches ne déroulez nul rouleau ne parcourez pas les réclames les pages nécro la météo ne lisez rien ne lisez rien — chaque mot qui par vos yeux pénètre en votre esprit est une bombe à explosion aléatoire.

Pages

Licence Creative Commons