Crash #4

Onglets principaux

...), et mon support-avatar, pourtant d'un prix dont je pensais qu'il me mettait à l'abri de tels désagréments, comportait donc de telles pièces défectueuses." data-share-imageurl="">

" Quoi qu'il en soit, l'enquête menée par la suite montra que ce crash se déclencha suite à un minuscule court-circuit dans l'un des micro-servomoteurs de ma structure d'accueil : depuis quelques années déjà, des filières clandestines inondaient le marché des pièces d'androïdes d'éléments de piètre qualité issus des pays ré-émergents d'Europe, Allemagne et France principalement (...), et mon support-avatar, pourtant d'un prix dont je pensais qu'il me mettait à l'abri de tels désagréments, comportait donc de telles pièces défectueuses. "

(qui trouvaient là des béquilles industrielles leur permettant de se relever lentement du marasme dramatique dans lequel la crise européenne du début du siècle les avait plongés suite à diverses péripéties boursières dont il s'avéra par la suite qu'elles avaient été déclenchées volontairement en coulisse par des puissances asiatiques dans le seul but de mettre à genoux les économies de ces pays afin de prendre par ailleurs le contrôle des marchés mondiaux, ce qui fonctionna parfaitement et sans heurts, nonobstant les émeutes de la faim qui ravagèrent les capitales européennes et quelques effets collatéraux sur lesquels il est préférable de passer rapidement — on se souviendra simplement que c'est à partir de ces années-là que le commerce d'humains prit un essor phénoménal dont le point d'orgue fut, après la floraison sur l'antique web de sites proposant toutes les catégories d'individus, l'apparition de réglementations destinées à encadrer à minima ces échanges qui constituèrent pour un temps la seule et unique dynamique commerciale possible dans ces recoins de la planète)

Licence Creative Commons