Crash #8

Onglets principaux

mais en résistant toujours à la tentation d'avoir dans le même temps deux supports-avatars simultanés, comme le permettait la loi votée dès 2046 suite à certains dérapages (le cas Marax, avec ses 8 instances créant du fait de ses fonctions politiques quelques disons incidents diplomatiques, avait sans doute aucun accéléré la prise de conscience mondiale de la nécessité de légiférer sur la question) : pouvoir me trouver physiquement dans deux endroits différents paraissait avoir certains attraits indéniables, mais j'avais toujours eu une réticence à franchir ce pas, ce qui amusait beaucoup mes amis dont certains n'hésitaient pas à me dire que j'étais dans le fond le plus old school d'entre nous — sur ce point, je ne pouvais pas nier avoir quelque chose d'un peu dépassé, et j'allais d'ailleurs le regretter amèrement après mon accident." data-share-imageurl="">

" En bref, j'avais testé la plupart des supports-avatars d'un marché toujours plus florissant et sans vraiment regarder à la dépense (pour tout dire, ma fortune accumulée depuis des années sur toutes les bourses du monde avait pris des proportions largement suffisantes pour me permettre de ne pas me poser certaines questions) mais en résistant toujours à la tentation d'avoir dans le même temps deux supports-avatars simultanés, comme le permettait la loi votée dès 2046 suite à certains dérapages (le cas Marax, avec ses 8 instances créant du fait de ses fonctions politiques quelques disons incidents diplomatiques, avait sans doute aucun accéléré la prise de conscience mondiale de la nécessité de légiférer sur la question) : pouvoir me trouver physiquement dans deux endroits différents paraissait avoir certains attraits indéniables, mais j'avais toujours eu une réticence à franchir ce pas, ce qui amusait beaucoup mes amis dont certains n'hésitaient pas à me dire que j'étais dans le fond le plus old school d'entre nous — sur ce point, je ne pouvais pas nier avoir quelque chose d'un peu dépassé, et j'allais d'ailleurs le regretter amèrement après mon accident. "

Licence Creative Commons