Dahu / François Bonneau

Onglets principaux

Vase communicant : l'Irrégulier
En savoir plus sur les Vases communicants

Cours si ça te chante. Allonge le pas ; tu gèles encore.
Tu glaces et je t’échappe. Et tu me dis bancal ?
Tapis-toi donc, auprès d’une souche avec un sac en piège à cruche, ou dérange-toi, si tu préfères les mouvements insignifiants, explore encore ; moi je te regarde, et tous les spectacles me plaisent." data-share-imageurl="">

Vase communicant : l'Irrégulier
En savoir plus sur les Vases communicants


Cours si ça te chante. Allonge le pas ; tu gèles encore.

Tu glaces et je t’échappe. Et tu me dis bancal ?

Tapis-toi donc, auprès d’une souche avec un sac en piège à cruche, ou dérange-toi, si tu préfères les mouvements insignifiants, explore encore ; moi je te regarde, et tous les spectacles me plaisent. Cours donc si ça t’amuse, divertis-nous ; je suis rarement seul.

J’ai l’aérodynamisme montagnard, le rire en bandoulière, tu es aveugle et sourd ; je dois être cornu, sans fiancée aucune. Peut-être tacheté. J’en remplirais, des estomacs, avec plaisir, tu peux me croire, mais que mon crâne puisse devenir nid à poussière et à gloriole, là non.

Pourras-tu me mordre la chair ? Es-tu passé par ici ? Cours, je ne suis peut-être pas loin, sur une des pentes de la nuit.


Dahu

Licence Creative Commons