Murs #17

Onglets principaux

(...) aboutissant à ce que les enfants des enfants reviennent par le truchement des hasards héritages acquisitions mariages habiter dans les maisons où étaient nés leurs pères mères l'histoire faisant que les familles piétinaient finalement le long de la route la même toujours dans une sorte de ressassement indescriptible la population de certaines habitations semblant du fait des ressemblances ne pas suivre le cours du temps changer cependant que le monde autour ne se ressemblant plus depuis longtemps n'était plus qu'un autre monde ce phénomène donnant ceci toujours les mêmes figures aux fenêtres penchées fermant toujours les mêmes volets sur la toujours même nuit d'ici jetée par l'hiver sur le sol dès les quatre heures d'une après-midi sans couleurs durant laquelle traînant chacun n'avait fait qu'attendre le crépuscule en guettant d'hypothétiques voyageurs passant sur la route à la poussière éternellement renouvelée...

... les ombres blanches des infirmiers passant de chambre en chambre sans faire plus de bruit que des spectres emportant partout toute une théorie de flacons canules tampons de coton poches dont on préférait ne pas savoir comprendre à quoi ils pouvaient bien être destinés...

... les travaux la saignée balafrant toute la vallée ayant mis à nu par endroits des sources jusque-là invisibles souterraines ne prenant même pas la peine d'émerger et contraintes soudain mises au jour exactement comme ces animaux étranges que l'on trouvait sous les pierres gras et gris de courir de jaillir se laissant aller dans le noir rouge de la terre bousculée à des sortes de gambades finissant dès que c'était possible dans quelque évasement recoin à-plat par se reposer...

Licence Creative Commons