Live

Onglets principaux

On pourrait là rester longtemps à rêver des lieux que personne ne voit et à faire de la réalité ce qu'on voudrait qu'elle soit en regardant sur sa chaise le noir blouson qu'on ne portera qu'une saison, on pourrait écrire encore sans poser encore un seul mot sur le papier même si ce n'est pas écrire sauf à se dire que c'est déjà écrire que de tordre le monde, on ne sait pas en ce temps-là que le monde se fiche de son côté de nous et puis du reste, on pourrait s'oublier ici mais on entend appeler depuis l'étage dessous le dîner est servi oui le souper est prêt et tout le monde t'attend, on reste encore un peu debout à attendre la fin du solo ressemblant à une charge folle en pleine bataille en imaginant la tablée, la même que celle à laquelle on pense dans le maintenant, celle où tout le monde patiente et où les absents sont toujours là, on fait se taire cette musique-là mais l'on entend dedans ce qu'elle résonne toujours, la petite musique qu'on est, le dîner est servi, le dîner est servi, ces phrases ou autre chose, ce que le temps en fait, et ce qu'on peut en dire, ce qu'on en racontera — le dîner est servi.

Licence Creative Commons