Petites angoisses portatives

Onglets principaux

Angoisses de prendre l'avion du jour qui se termine de la semaine éteinte d'oublier son nom propre d'aller là-bas ou là de marcher à l'envers de perdre la raison angoisse du jour qui meurt du soleil qui s'éveille un poids dans la poitrine angoisse d'être malade de n'avoir aucun mot de rater l'escalier d'égarer toutes ses clefs de casser cette vaisselle de rater le dîner de ne savoir que faire d'être ce qu'on ne peut pas de ne pas être l'inverse de ne pas reconnaître dans le dédale des rues celle où l'on habitait depuis au moins dix ans c'était juste ce matin.

De ne pas comprendre de trop bien comprendre de lire entre les lignes d’être seul et je veux dire par là vraiment de ne pas s’entendre d’être mordu par un chien d’avaler la pluie de manquer le coucher du soleil d'être ébloui par lui d'avoir écrit le mot de trop d'avoir oublié ce mot-là de perdre ses amis de ne même pas les trouver de mettre un point final d'attendre en vain de ne pas avoir attendu assez de ne pas avoir assez parlé quand il fallait de s'être enfermé trop souvent dans le silence d'ici.

De parler bien trop fort de se heurter aux ombres d'avoir les os qui craquent de ne laisser nulle trace de ne jamais pouvoir se remettre debout d'avoir oublié là un visage comme les autres de pourrir du dedans d'entendre claquer au loin cet orage d'hiver de rater les virages de rater les lignes droites de voir dans les fossés ceux qui n'ont nul refuge d'aller toujours ailleurs et même au fond du pré de ne pas tenir droit quand le vent nous retrouve.

Pages

Licence Creative Commons