Sardinia #24

Onglets principaux

(...) balayé par un matin dessinée gravée sur le soleil sortant du loin du lac presque mélancolique elle irréelle scintillante suspendue là une sorte d’immense libellule métallique et de verre rêvée réelle pourtant on le savait on la reconnaissait on l’avait vue avant  sur nos écrans browsers livres d’histoire-géographie mais là en vrai elle vraiment autre vraiment maintenant entière vivante tellement qu’il me souvient d’avoir pensé à la bête dans Alien la reine va comprendre pourquoi se levant donc ébouriffée dans le levant la ligne skyline de Chicago elle tellement incroyable sexy qu’on a failli s’arrêter sur le bas-coté avant de réaliser que c’était le meilleur moyen d’attirer l’attention les cops et donc continuant laissant venir à nous cette espèce de fantasme qu’on portait tous depuis toujours d’une ville plus haute grande belle que tout ce qu’on avait connu jusque-là qui vrai n’avait pas été grand-chose mais disparaissait d’un coup dans le gouffre trou noir brillant de la ville nous regardant droit dans les yeux ne cillant pas une seconde avalant apparemment toutes les voitures autour de nous maintenant sur la highway de plus en plus large elles nombreuses fonçant toutes dans la même direction la nôtre exactement vers ce mirage dont le plus excitant était qu’il était vrai entièrement totalement...

Licence Creative Commons