Sardinia #29

Onglets principaux

." data-share-imageurl="">

(...) on a traîné quelques jours prenant juste pour la boucle pour rire le métro aérien à chaque virage donnant l’impression qu’il allait tomber écraser la foule dessous qu’on voyait déambuler entre les traverses noires frottées de temps crachats fumées sangs peut-être on aurait voulu on rêvait tout marchant dans tous les sens possibles restant des heures assis sur les bords de la rivière passant dedans la ville regardant du dessus les bateaux du dessous emplis de touristes béats sardines serrées et nous de rire les enviant en fait peut-être le soir tombant comme ivre le soleil allumant de sa loupe nos vertiges d’aciers de verres de riens et puis on se rentrait métro encore mais cette fois pas un motel mais un truc hôtel chicos trouvé par le hasard tout proche de l’aéroport et dans l’immense chambre qu’on avait pris payée liquide la fille de réception ne bronchant on faisait vrai faut croire assis devant les fenêtres on regardait les avions arriver l’hôtel manifestement pile dans leur alignement avec la piste de là où on dormait on voyait leurs ventres argent écrire d’illisibles messages sur le ciel bleu noir de nuit...

Licence Creative Commons