Lieux #24

Onglets principaux

L'étrange est que le village est toujours là toujours même mais jamais le même puisqu'à le parcourir on voit bien aussi qu'il n'est pas tout seul et qu'au même endroit exactement forcément continuent à vivre le village d'avant et celui d'avant et ceux d'avant et ainsi en remontant le temps coulant aussi loin qu'on puisse remonter en imagination jusqu'au moment qu'on ne parvient pas à retrouver où peut-être il n'y avait rien ici qu'un vert désordre vautré au fond de la vallée traversée de pèlerins, d'errants, de chasseurs, on ne saura jamais cependant qu'on sent par tous les pores de la peau cet empilement d'évènements que les mots ne peuvent pas rendre et même pas si on les amoncelle eux aussi jusqu'à en faire une phrase et des pages et des pages et des milliers de livres qu'on entasserait le long de la rue longue sur laquelle on est maintenant rentrant les épaules le cou enfonçant ses mains dans ses poches sentant au creux du dos cette langue froide que fait la peur apparue avec la nuit comme si elle n'avait fait que cela tout le jour, se cacher et attendre qu'on soit seul pour venir des tréfonds de notre mémoire sans limites nous rappeler à ce qu'on demeure toujours sans y pouvoir mais, de petits animaux détalant.

Licence Creative Commons