Sardinia #44

Onglets principaux

." data-share-imageurl="">

(...) qu’on a retrouvée plus loin un peu par hasard en cherchant un coin tranquille pour se soulager des litres de soda qu’on s’enfilait au moins aussi vite que la voiture son essence mais c’était toujours le même de fleuve ce qui changeait et encore c’était le décor une usine des tuyaux partout des entrepôts le tout à l’abandon rouillé on a fait le tour et puis dedans aussi ça n’a pas suffit à nous amuser pisser dans l’eau par contre si surtout qu’on s’est dit qu’on ne devait pas être les premiers tout du long et que ça finissait par en faire du monde se soulageant dans les bras larges du fleuve sur lequel on s’attendait toujours à avoir passer flottant des cadavres à force de séries TV mais rien non plus on voyait seulement de temps en temps des troncs d’arbres solitaires passant à toute vitesse pressés d’en finir de se fracasser contre une pile de pont une coque ou d’atteindre pleine mer pour y nager tranquilles...

Licence Creative Commons