Lieux #40

Onglets principaux

On ira ensuite marcher parce que tout repas dominical tient sa conclusion dans la promenade vers laquelle en fait il ne fait que tendre, qui le justifie, ni plus, ni moins, et ce sera l'occasion de dérouler toute une litanie de noms, de points familiaux, géographiques, amoureux, faisant quand on les relie les uns aux autres une généalogie incroyablement complexe dont une partie si ce n'est la presque totalité ne repose sur rien, en tous les cas, pas sur les filiations, le sang, ce qui n'a pas d'importance puisque à l'inverse ce qui compte vraiment, on finira par le comprendre à force de pieds, est d'énoncer les noms, presque tous inconnus, qui font les gens et puis le monde, le nom de l'un et de ses liens de parenté avec tel autre suffisant à faire apparaître d'autres figures et d'autres derrière jusqu'à plus soif, jusqu'à ce que, à tout le moins, une bonne moitié du canton ait été explorée ainsi sur le papier, on dira ça, exactement comme s'il s'était agi de battre les bois à la recherche d'on ne sait quel trésor qui est de racines et qui permet d'énoncer à voix haute à quel point la couche qu'on fait dessus la terre est bien épaisse et bien tissée, une maîtresse pièce, untel connaît une telle qui est femme de fille de a frère qui est etc on s'y perd vite, il est l'heure de rentrer, celle du café, le deuxième pour être précis qui sera aussi goûter pour les enfants, les invités qui n'avaient pas été conviés au déjeuner mais doivent venir plus tard vont arriver, il est grand temps de se hâter.

Licence Creative Commons