Fossile #9

Onglets principaux

C'est l'âge de la période sans mémoire, c'est l'âge qui est avant ce moment où remontent nos plus vieux souvenirs et qui est une limite que l'on ne parvient pas à franchir, cette limite qui fait mur, me fait penser à l'autre dans l'Univers qu'essaient de franchir des hommes et des femmes que je vois manier des concepts et des chiffres échappant totalement au commun des mortels dont je suis, c'est ce que disent les livres, que nos souvenirs ne peuvent pas remonter avant mais je n'y crois pas, je crois qu'elles sont bien là, les images d'alors, d'avant le mur de l'oubli, je crois qu'elles sont simplement dans leur gangue, dans cet ambre que fait le temps qui a coulé et fondu puis cristallisé en devenant transparent et puis trouble à la fois, on se penche on devine, on ne voit rien dans le fond, on ne peut y toucher, cela casse si l'on touche si l'on gratte, on essaie ce qu'on peut, on construit grâce aux ombres quelques sortes d'hypothèses, c'était là, c'était lui, tout demeure imprécis, rien ne va, rien ne tient, c'est frustrant mais l'on sait que l'on garde dans sa main, dans sa tête, bien intacts, des éclats de ce temps que protège le temps, il vaut mieux pour l'instant ne rien faire, regarder, faire son deuil car par là il n'y a rien.

Licence Creative Commons