Comment je n'ai pas tué François Mitterrand #5

Onglets principaux

Le soir encore descendu des bus gris rapides — enfin c'était leur nom pour la rapidité on repasserait notre chauffeur portait blouse bleue et transistor personnel, il n'y avait pas de radio embarquée dans l'antique machine et donc l'homme bleu arrivait repartait avec le boitier gris de son poste qu'il coinçait sur la plage noire plastique de son tableau de bord, qu'on imaginait ensuite (le transistor) sur son buffet continuant à diffuser la même radio sempiternelle les mêmes tubes antiques venus de l'autre côté de la frontière, pas un seul mot aucune info sur le drame de la France seulement à moment fixe des bips autant que d'heures et puis voilà les ritournelles ich bin allein — le soir donc ce serait mêmes histoires entre voisins restés à discuter dans l'air doux de mai sur les bancs alignés le long des maisons lourdes et mêmes craintes rumeurs certitudes on ne savait plus le cousin rentrant de l'atelier là-bas à M*** parlant des ouvriers qui commençaient à saboter les tours fraiseuses ça se disait on le racontait lui n'avait pas vu de ses yeux mais ça se savait de partout dans l'usine grande comme une ville et l'autre rentré de l'autre usine celle plus petite plus proche des fromages de dire pareil ça se disait sous le manteau des lames de rasoirs dans le camembert juste glissées si je te jure non je n'ai pas vu tous savaient tous craignaient autour nous jouant d'une oreille cueillant ce qu'il fallait pour se faire peur le grand Satan était donc cet homme élu mais pourquoi lui avec ses dents de vampire finalement il nous sucerait tout notre argent on ne savait plus quoi en penser entre copains on discutait vélos posés et nous autour près de l'église alors l'église ils la raseraient et nos vélos ils les prendraient on ne pouvait pas rester ainsi les bras ballants, il fallait bien faire quelque chose mais quoi et qui fin du meeting contre-révolutionnaire au loin nos mères appelaient déjà la bonne soirée la bonne nuit on verrait bien, on verrait demain.

Image : TotordenamurRadialva MilordCC BY

Licence Creative Commons