Outils

Onglets principaux

ou De où j'en suis sur mes manières de faire et puis d'écrire

Faire un bilan, donc ; juste pour mémoire. Après avoir longtemps utilisé un traitement de texte[fn]Word jadis, puis très vite Openoffice devenu Libreoffice, puis Pages — oui, ma machine perso fixe est un iMac, c'est étonnant puisque je suis un défenseur des logiciels libres et que mon poste Pro est sous Linux depuis des années, mais ce n'est pas là le moindre de mes paradoxes[/fn] pour premier jet des mes textes posés ensuite ici, j'ai inversé le processus depuis un moment." data-share-imageurl="">

ou De où j'en suis sur mes manières de faire et puis d'écrire

Faire un bilan, donc ; juste pour mémoire. Après avoir longtemps utilisé un traitement de texte1 pour premier jet des mes textes posés ensuite ici, j'ai inversé le processus depuis un moment.

Les textes sont donc rédigés directement sur Face Écran et publiés. Si l'un d'eux voit s'ouvrir une possibilité de publication extérieure (le dernier en date étant par exemple Sardinia), je reprends les écrits depuis le site pour les coller dans Pages, faire une mise en page rapide, et (toujours l'exemple de Sardinia) un export qui servira au travail éditorial ultérieur.

Mon outil d'écriture est donc ce seul lieu, un CMS sous face_ecran_ v.6 dont j'assure la maintenance2 et la gestion. À un moment où je pensais génétique du texte, j'ai tourné autour de l'idée d'enregistrer en temps réel l'écriture3. J'ai finalement choisi de n'utiliser que les fonctionnalités de Diff visibles dans l'onglet Révisions de chaque texte. Après tout, cela suffit.

Pour ma sorte de Journal, il y avait nécessité quand même de notes au vol de ces fragments. J'ai utilisé d'abord le Keep de Google. Depuis quelques jours, c'est la petite (et me suffisant) application Journey4 qui me sert de bloc-notes à partir duquel les entrées du journal sont reprises (copier/coller dans Face Écran puis réécriture éventuelle).

J'insère de moins en moins de photos personnelles dans mes textes ; je ne sais pas pourquoi ; peut-être parce qu'en montrant le monde, je ne peux plus l'écrire. Du coup, je ne me sers même pas (ou plus) de l'appareil photo embarqué dans mon smartphone.

J'utilise de fait un nombre diminuant d'applications et d'outils, dans une sorte de quête du simple. Et pour finir donc, non, je n'ai pas de manuscrits papier, rien de cet ordre, je n'ai plus écrit un texte "à la main" depuis des années. Mes textes sont juste une suite de 0 et de 1. Pas grand chose de plus. Je vais vers plus de moins.

  • 1. Word jadis, puis très vite Openoffice devenu Libreoffice, puis Pages — oui, ma machine perso fixe est un iMac, c'est étonnant puisque je suis un défenseur des logiciels libres et que mon poste Pro est sous Linux depuis des années, mais ce n'est pas là le moindre de mes paradoxes
  • 2. La question actuelle est celle de la migration de mon actuel face_ecran_ v.6 vers le face_ecran_ v.8 qui arrive. Les migrations de version majeure face_ecran_ sont notoirement pénibles. Pour la v.8, elle devrait embarquer des outils facilitants mais les tests que j'ai effectués ne sont pas très concluants. Il se peut donc que je me résolve in fine à migrer les contenus à la main, ce qui serait une occasion en or de faire le tri dans les "manuscrits" — mais quid alors de ce que je voudrais jeter ?
  • 3. En particulier, Etherpad, qui propose ces fonctionnalités de "rejouer" l'écriture.
  • 4. Installée sur mes deux outils mobiles sous Androïd, à savoir une tablette Nexus 2013 et un Motorola moto G 1ère génération

Licence Creative Commons