Une sorte de journal — 10 août 2016

Onglets principaux

Le même monde à peu, une boule ronde ; j’ai dormi dans mes arrière-cours ; ce sentiment de liens lentement distendus, toute une solitude au bout ; ce que je vois je ne veux pas le dire.

Je ne suis pas rentré, je ne rentre jamais ; à force on oubliait à quoi on ressemblait avant ; des images à défaut, des souvenirs, je crois que ça suffit.

Juste à côté du monde, je ne sais pas l'écrire ; hier encore une meute derrière un bourrelet de terre et la chaleur n'y faisant rien ; des ronces folles échevelées, des fruits aussi, le pincement des orties.

Temps en jachère, sa floraison, patiente ; dans le murmure des silencieux j'allais marchant aussi ; au plein de cette nuit une lune saupoudrée sur les champs et puis encore la tentation comme la fatigue, ne plus écrire, jamais, plus une ligne — qui pour le voir ? 

Un cantique des poussières ; je tiens décompte mystérieux ; il y a quatre galets posés devant et cela ne dit rien.

Licence Creative Commons