Cinquante #19

Onglets principaux

C'est première fois vue d'océan, cette immense surprise pour moi venu des terres et je parle de celles loin enfoncées dedans, nous étions passé par la route, pas l'autoroute encore, c'était trop cher pour les étudiants du temps-là que nous étions, ça l'est toujours mais ils se débrouillent autrement, c'était une aventure, rouler longtemps et même deux jours, se perdre vraiment souvent, froisser les cartes toujours, dormir en plein pays la nuit entre les jours, arriver chez les grands-parents, la petite maison blanche, la chambre à gauche après l'entrée, prendre juste le temps café, on rangerait les livres ensuite, repartir voir l'eau, il y avait un peu la marche dedans l'avenue puisqu'impossible d'aller là pleine saison en voiture, de loin on ne voyait rien qu'une petite trouée bleue, c'est passé la chicane au pied de l'immeuble blanc, je me souviens encore, ma bouche restée grande bée, alors c'était donc ça, je n'en suis pas revenu, de l'absence de rivage — d'où j'arrivais tout né, il n'y a que des étangs, on voit à chaque fois l'autre rive au loin.

Il y a ainsi exact recouvrement entre l'image dedans, ce qui fait souvenir et qui a passé les vingt ans, et le cliché ici qui n'a qu'à peine un an, et quelques mois encore — la maison sur la gauche avec cette petite tour, je la savais juste là, et l'immeuble derrière, il est blanc comme toujours, comme la bande devant, c'est l'océan ce bleu, je retrouve chaque mur, et même en reculant, parce que l'outil le peut, je reviens dans l'avenue, je suis sous le soleil, et c'est marcher vraiment dedans la rue du temps, il ya le bleu souvent des fenêtres des volets, je suis presque certain que je peux me croiser.

Licence Creative Commons