Oraison #5

Onglets principaux

... mais j’imagine je ne sais pourquoi qu’une fois passée la porte escaladée la clôture sur l’arrière traversé l’herbe pas toujours coupée fauchée dessous les arbres du verger derrière la maison faisant une distance d’avec le chemin ceinturant le village refait (le chemin) de neuf récemment réalimenté en gravier séché nettoyé et qui à présent redevenu piétonnier quand auparavant ne s’y risquaient plus que les engins agricoles et leurs pneus haut autant qu’un homme permet de découvrir ce qui est comme l’arrière de la scène qu’est la rue unique traversant le village on peut trouver d’autres grottes presque identiques d’autres statuettes d’autres truellées de béton gris c’est une affaire de génération une affaire de faux qui passait plus souvent dedans les rangs récolter les plus petits les plus fragiles on voit déjà au cimetière dans l’espace des angelots à gauche après la porte que la terre n’y bouge plus souvent on tombe moins on promet moins aussi plus personne maintenant pour envisager ces projets construire derrière chez soi ces sortes d’autel de pierres lourdes si je décris cela c’est que peut-être j’ai vu ailleurs le dispositif quel autre de mon pays a failli basculer qui pourrait être encore là ?

Licence Creative Commons