Cantique de la paranoïa (océane)

Demandez-vous qui vous surveille depuis ces voiliers ne marchez pas sur le sable n'ouvrez pas aux démarcheurs évitez les spectacles de plage soyez impitoyable avec tout nageur s'approchant de vous

Cantique de la paranoïa (addenda 2-ter)

Ne mettez pas d'eau dans votre vin posez votre pied avec précaution sachez vous perdre dans les gares reliez les choses et les gens apprenez à reconnaître les modèles de voiture par leur bruits de moteur

Cantique de la paranoïa (addenda 2-bis)

Maintenez en vous une constante tension vérifiez l'aplomb des murs n'avalez jamais de pain inventez une langue que vous serez seul à connaître ayez toujours le souci de disparaître étudiez les marchés pour comprendre leurs logiques

Cantique de la paranoïa (addenda 3)

Fermez les portes où que vous soyez ménagez-vous des issues de secours ne dites jamais oui sachez lire entre les lignes devinez les intentions de ceux qui vous suivent évitez les contacts physiques n'approchez pas l'eau n'acceptez pas d'aller prendre l'air surveillez l'hôtesse éradiquez toutes les mauvaises herbes faites vos courses en gros volumes ne passez aucun diplôme découpez soigneusement

Cantique de la paranoïa (addenda 2)

Lecture : Anaïs Meunier et Camille Clenet

Regardez sous chaque caillou pendant vos recherches dans la ville repérez de possibles futures caches n'ayez d'autres habitudes que d'en changer soyez inodores

Cantique de la paranoïa (addenda)

Demandez-vous pourquoi ces lignes ont été écrites et si leurs lettres autrement ordonnées ne diraient pas tout autre chose faites toujours comme si vous saviez comptez vos cheveux ne croyez pas ce que disent les chauffeurs d'autobus vérifiez vos dents

Épaule

Le difficile était cette solitude qu'on avait tous et qui nous hachait l'épaule au moment où l'on s'y attendait le moins, dans la rue, au pied des immeubles, à la seconde où l'on tournait un coin de terre et où l'on s'apercevait que cela continuait plus loin.