Instants

" Il y avait aussi ces instants que nous attrapions avec nos collets posés sur leurs passées et dont nous faisions des guirlandes laissées ensuite à sécher devant nos maisons, dessous les appentis, des guirlandes qui nous occupaient tout l'hiver lorsqu'il s'agissait de raconter à nouveau le moment que nous avions figé ainsi et qu'il passait de main en main avec ses ailes ne perdant jamais rien

Cantique de la paranoïa (machines)

Passez régulièrement votre disque dur au détecteur de mensonges obturez votre webcam pour n'être pas filmé à votre insu condamnez tout port ouvert à l'aide de scotch d'électricien portez des gants jetables lors de chaque contact avec vos souris trackpads claviers

Ciel

" Te souviens-tu aussi qu'il arrivait que la pierre d'eau contamine de sa dureté sereine le ciel, ce qui nous permettait alors d'atteindre ce dernier sans crainte de nous y perdre tous avalés ?

Pierre lisse

" Te souviens-tu que nous trouvions parfois au matin l'océan tendu plus qu'une pierre lisse et que nous marchions dessus pour chercher les failles par où nous pourrions nous glisser dans ses secrets ?

Draps

" Te souviens-tu que nous laissions au vent d'immenses draps tendus entre les arbres et que le soir, nous en lisions la trame pour essayer de comprendre les histoires laissées par le jour et ses doigts invisibles ?

Crête

" Tu vois, il m'arrive de rester dans l'instant et de m'apercevoir ensuite que tout ce temps a coulé vers je ne sais quoi qui est derrière mon épaule et regarde avec moi le vide de mes yeux et la crête plus loin de la montagne dont je n'ai jamais dépassé la dentelle

Repartir

" Tu vois je voudrais ne jamais repartir d'ici, aller tous les jours avant que l'aube ne le fasse regarder l'océan dans les yeux jusqu'à ce qu'il m'avale et me recrache comme un noyau d'abricot lessivé, puis rester le reste de mes heures assis ici à penser au St-Laurent que je n'ai jamais vu,

Cantique de la paranoïa (océane 7)

Veillez à repérer le léger friselis sur votre nuque indiquant qu'un sniper vous a pris dans sa ligne de mire prenez des files d'attente et quittez-les quand votre tour arrive ne vous approchez pas des piques à brochettes