Pourquoi je suis dans le navire Publie.net

Onglets principaux

publie.net (d'abord comme auteur, et de plus en plus, puisqu'il s'agit d'une coopérative, comme artisan).

1. la structure me permet, avec un minimum de compétences techniques, de participer concrètement, et plus encore sur l'aventure publiepapier, à la "fabrication" de mes textes, à leur concrétisation numérique (notez que je n'ai pas utilisé le terme virtuel - un livre numérique n'a rien de virtuel) et bientôt physique." data-share-imageurl="">

Quelques lignes pour expliquer ma présence dans l'aventure publie.net (d'abord comme auteur, et de plus en plus, puisqu'il s'agit d'une coopérative, comme artisan).


1. la structure me permet, avec un minimum de compétences techniques, de participer concrètement, et plus encore sur l'aventure publiepapier, à la "fabrication" de mes textes, à leur concrétisation numérique (notez que je n'ai pas utilisé le terme virtuel - un livre numérique n'a rien de virtuel) et bientôt physique. Au-delà de la figure de l'auteur traditionnel, j'ai l'impression d'être un artisauteur et c'est terriblement intéressant/interrogeant, que de participer à la naissance de textes depuis les premiers mots (pour les miens), jusqu'au produit fini ;


1bis. Je peux mettre ces "compétences techniques" (hum...) à la disposition des autres auteurs publie.net - ce n'est pas le moins emballant ;


1ter. J'ai appris plus de choses, sur le plan technique, que j'en apporte - je suis largement gagnant :)


2. les questions qui se posent dans le champ de l'édition, nous les rencontrons frontalement dans l'aventure et essayons d'y trouver des réponses concrètes. On le sait, je ne suis pas un théoricien, je ne comprends vaguement que ce dans quoi je mets les mains et justement là, pour moi, c'est d'abord une histoire de cambouis et c'est le cambouis qui m'aide à mieux appréhender les choses (même je n'y comprends pas tout tant cela bouge tout le temps, en particulier sur ce qui concerne les problématiques de droit(s) et/ou sur tout ce qui relève de la réflexion théorique autour des problématiques de l'édition de textes, etc., je me sens moins bête qu'au commencement de cette aventure)  ; 


3. l'aventure publie.net/publiepapier croise largement mes problématiques professionnelles (le numérique, le livre, l'écriture, la médiation, etc). En fait, il n'y a pas meilleure place, je crois, pour constuire des choses intéressantes, que d'être là où je suis en ce moment ;


4. je suis un individualiste qui aime les aventures collectives et techniques. Publie.net et publiepapier, c'est cela, très exactement : une aventure collective et technique ;


Pour finir : je suis intimement persuadé que ce qui se passe en ce moment dans nos domaines (le numérique, le livre, les bibliothèques, etc.) est un changement de paradigme majeur. Dans le même ordre d'idée, je suis intimement persuadé que ce qui se passe avec publie.net/publiepapier marquera un tournant dans l'histoire de l'édition. Comment rater une telle occasion de vivre un moment pareil et d'y participer un peu ?


Voilà. J'ai sans doute oublié des choses. Les commentaires sont ouverts si vous avez des questions.

Licence Creative Commons